avr 09

Si vous utilisez MSN vous avez très certainement reçu des messages de vos contacts habituels, vous incitant à cliquer sur un lien pour telle ou telle raison. Comme beaucoup de gens naïf et mal avertits, vous n’avez pas pu résister et votre curiosité l’emportant sur votre prudence, vous vous êtes fait infecter par un virus pour le plus grand bonheur de son concepteur.

En ce moment cette pratique fait fureur sur MSN et se diffuse très vite car dès que le virus s’est introduit sur votre pc, il se propage au reste de votre carnet d’adresse MSN. Les plus coriaces passent même au travers des antivirus classiques et il faut utiliser un logiciel tel que Clean Virus MSN, qui est un outils gratuit de désinfection et qui va vous permettre de détecter et supprimer les virus transmit via MSN. Grâce à sa base de donnés régulièrement mise à jour Clean Virus MSN est capable de détecter quelques 1100 variantes de virus MSN.

Il y’a donc de forte chance que ce logiciel vous aide à vous débarrasser efficacement de ces Malware. Personnellement je n’ai pas pu le tester car je ne clic jamais sur les liens dont je ne suis pas sûre de la source même si c’est un de mes contacts qui me l’envoi !

août 06

Pour rappel le Phishing (hameçonnage) est une technique de piratage qui permet d’induire en erreur un internaute afin de l’amener sur un site contrefais qui sera identique quasiment en tous points au site officiel. Surtout utilisé pour les sites de banque en ligne afin biensûre de récupérer les identifiants et coordonnées bancaires des internautes. Seulement cette technique a une faille puisque l’adresse url du site pirate en question est différente de l’officiel et l’internaute peu s’en apercevoir très vite !

Mais on sait à quel point les hackers sont rusés et pour tromper encore plus la vigilance des utilisateurs la technique du Pharming a fait son apparition sur la toile. Elle reprend le principe du Phishing mais cette fois ci l’url du site contrefait ne diffère pas de l’officiel du fait que les pirates s’attaque directement aux résolutions DNS afin de rediriger le nom de domaine que vous avez entrez vers le site frauduleux.

Peu de parades cette fois ci puisque pour l’internaute tout est transparent et il ne se doute pas qu’il a été redirigé vers un autre site que celui de sa banque. Le principe est relativement simple puisque chaque ordinateur créé un cache DNS et il suffit aux pirates à l’aide d’un cheval de Troie de le modifier et ainsi changer artificiellement l’adresse IP associée à un site ou alors de s’attaquer directement aux enregistrements DNS des FAI.

Il y’a pourtant quelques précautions à prendre afin d’éviter de tomber dans le piège. La première est de vider le cache à chaque fois que vous fermez votre navigateur Internet afin que celui-ci soit renouvelé assez souvent. La deuxième est de bien vérifier lorsque vous êtes connecté sur le site de votre banque si c’est une connexion sécurisée (HTTPS doit être indiqué dans la barre url).

Pas la peine de paniquer non plus et de se dire que finalement gérer ses comptes en ligne n’est pas une si bonne idée que cela mais mieux vaut être vigilent et prendre les quelques précautions que j’ai cité et biensure mettre régulièrement sont antivirus à jour afin d’éviter les chevaux de Troie !

juil 16

La société XMCO propose ce mois ci son magazine ActuSécu téléchargeable au format PDF. Celui-ci propose une étude approfondie sur une menace dont on parle de plus en plus sur le réseau Internet. Il s’agit des Botnets ou appelé plus communément réseaux de machine zombies.

Pour rappel un Bot est un programme lancé à l’insu de l’utilisateur et qui va permettre au pirate de contrôler l’ordinateur infecté. La masse de machines contaminées est colossale et favorise ainsi l’envoi de spams, la fraude aux clics, la manipulation de sondage ou encore la contamination d’autre machine par la propagation de malwares quasi indétectables car ces derniers utilisent de plus en plus les Rootkits et se dissimulent sur le système.afin de ne pas éveiller les soupçon.